ePrivacy and GPDR Cookie Consent management by TermsFeed Privacy Policy and Consent Generator What if they went to Moscow? - Christiane Jatahy

What if they went to Moscow?

2014

Avec What if they went to Moscow? (E se elas fossem para Moscou?), Christiane Jatahy a remis les personnages des trois sœurs de Tchekhov en perspective et la pièce au présent, dans le contexte social brésilien. Travaillant sur le médium théâtral et sur le médium cinématographique, elle nous livre ici un dispositif en deux espaces simultanés: tandis que la pièce se joue dans une salle de théâtre, des images prises sur le vif sont mixées et projetées en direct dans une salle de cinéma adjacente. L’une et l’autre représentations forment deux faces possibles d’une même œuvre. Christiane Jatahy continue sa recherche de dispositifs originaux, qui interrogent le rapport entre l’acteur et le public, faisant du théâtre un espace actif et collaboratif.

Première au Espaço Sesc Copacabana (Rio de Janeiro, mars 2014) et au Sesc Belenzinho (São Paulo, juillet 2014). Le spectacle a remporté les prix Shell 2015 de la meilleure réalisation et de la meilleure actrice (Stella Rabello), APTR 2015 Award de la meilleure réalisation, Questão de crítica – meilleure réalisation 2015, Questão de crítica – meilleur spectacle 2015.

Précédents lieux de tournée :Theatro São Luiz – Alkantara Festival (Lisbonne, Portugal), Le CentQuatre (Paris, France), Holland Festival (Amsterdam, Pays-Bas), Carrefour International Festival of Théâtre (Québec, Canada), Noordezoon Performing Arts Festival (Groningue, Hollande), Alta Temporada (Gérone, Espagne), Théâtre National Wallonie-Bruxell (Bruxelles / Belgique), Zurcher Theaterspektakel (Zurich, Suisse), La Colline (Paris, France), MIT (São Paulo, Brésil), HAU Hebb el am Ufer (Berlin, Allemagne), Mladi Levi Festival (Ljubljana, Slovénie), Théâtre National Croate, Piccolo Arsenale – Biennale de Venise (Venise, Italie), Kampnagel (Hambourg, Allemagne), Cena Contempôranea festival (Brasilia / Brésil), Curitiba Theatre Festival (PR / Brésil ), Théâtre Vila Velha – Fiac de Salvador (France), Festival Lille 3000 (Lill et/ou France), Scène Nationale (France),Festival de Lille (Lille et France), Théâtre Populaire Romand (La Chaux-de-Fonds / Evreux-Louviers (Louviers / France), Teatre Jarazca – Nowa Klasyka Europy Festiva l (Lodz / Pologne), La Comédie (Saint-Étienne / France ), Le Parvis Scène Nationale Tarbes-Pyrénées (Tarbes / France), Théâtre Palamostre (Udine / Italie).

What if they went to Moscow?, de Christiane Jatahy
D’après le texte Les Trois Sœurs d’Anton Tchekhov

Conception, dramaturgie, édition live et réalisation
Christiane Jatahy
Avec Isabel Teixeira, Julia Bernat et Stella Rabello

Direction de la photographie et caméra en direct Paulo Camacho
Scénographie Marcelo Lipiani
Costumes Antonio Medeiros et Tatiana Rodrigues
Création musicale Domenico Lancelotti
Musicien live Felipe Norkus
Conseil artistique Fernanda Bond
Collaboration au scénario Isabel Teixeira, Julia Bernat, Stella Rabello et Paulo Camacho
Système vidéo Julio Parente
Opérateurs vidéo Felipe Norkus et Bruno Drolshagen
Chef éclairagiste Leandro Barreto
Régisseur plateau Thiago Katona
Opérateurs son Diogo Magalhaes et Ben Hur Machado
Direction de production Rio de Janeiro Tatiana Garcias
Coordination de production et régie de tournée Henrique Mariano

Coproduction : Le CENTQUATRE-Paris (Paris, France), Zurcher Theaterspektakel (Zurich, Suisse) et SESC (Rio de Janeiro / São Paulo, Brésil).

What if they went to Moscow? a été sponsorisé par FATE – Fundo de Apoio ao Teatro da Secretaria Municipal de Cultura do Rio de Janeiro et Petrobras

Video

Galerie

Revue de presse

How we live in the meantime

Brazilian director Christiane Jatahy's "Moscow" aptly spins Chekhov's "Sisters"

Anton Tchekov, une double vie brésilienne à Genève

Christiane Jatahy, haut les “Sœurs”

Metteure en scene en vue, la Brésilienne présente «What If .. », à Paris. Rencontre avec une femme taraudée par la notion de frontières.

Récompenses et critiques

Prix ​​2015

Prix ​​Shell | Mise en scène – Prix Christiane Jatahy
Shell | Actrice – Stella Rabello

Prix ​​APTR | Réalisé par Christiane Jatahy

Nominations aux prix 2014

Prix ​​Shell | Mise en scène, Innovation, Comédiennes (Julia Bernat et Stella Rabello), Mise en scène

Cesgranrio | Spectacle, Réalisation, Scénario, Actrice (Isabel Teixeira)

Question de critique | Réalisation, Spectacle, Actrice (Isabel Teixeira)


Accédez au dossier sur le travail de Christiane Jatahy, dans Sala Preta Magazine.


L’une des metteurs en scène les plus inventifs de la scène théâtrale carioca, Christiane Jatahy s’est consacrée à concevoir des œuvres qui brouillent les frontières entre différents langages artistiques
— Rafael Teixeira, Veja Rio

La complexité technique de l’articulation des caméras et de la scénographie, de l’éclairage et du son est visible avec la même clarté avec laquelle les autres mécanismes peuvent être vus, et fonctionnent avec une précision orchestrée. Le trio d’actrices – Stella Rabello, Julia Bernat et Isabel Teixeira – imprime un élan physique qui explose en force interprétative.
—  Macksen Luiz, O Globo

Et s’ils allaient à Moscou ? signale une avancée indéniable de Christiane Jatahy dans sa recherche et une capacité remarquable à extraire des acteurs des œuvres pleinement intégrées.
—Daniel Schenker

La performance des comédiennes est exceptionnelle chacune dans son ton, mais formant une cellule familiale pleine de vérité malgré ses aspérités. Les applaudissements finaux, avec les deux publics confrontés dans cet espace magique entre les deux, sont un compliment à l’intelligence de Christiane Jatahy et un compliment à la vie transformée en art
— Carlos Alberto Mattos

Et s’ils allaient à Moscou ? C’est un montage fascinant. L’analyse psychologique profonde des trois sœurs est impeccablement conçue par trois formidables actrices. Dans l’adaptation de Jatahy Tcheckov, elle s’incarne dans les actrices pour générer une expérience unique au théâtre et au cinéma. Une expérience extraordinaire »
— Juan Carlos Olivares, El Pais, Barcelone

Cette œuvre va bien au-delà d’une bonne idée conceptuelle entre théâtre et cinéma. Il nous montre la beauté absolue de la mutation d’un visage, cette magie instantanée dans laquelle une actrice devient un personnage »
— Jordi Ballo, La vanguardia

« La encore, Christiane Jatahy, n’est pas le seul à vouloir briser la frontière entre la salle et la scène. Mais il le fait avec un talent qui trouble, comme una collision.
— Brigitte Salino, Le Monde

Dans le fond, et c’est sans doute le but, Christiane Jatahy met chaque spectateur dans une position semblable à celle des trois sœurs : comme chacune d’elle, il rêve d’autre chose, de ce qu’il n’a pas , accessoire d’un monde meilleur. Il veut aller de l’autre côté, passer le miroir. Il nage entre deux eaux comme chacune des trois sœurs qui, tour à tout au fil de la soirée, se glisse dans un aquarium tenant lieu de baignoire (ou inversement) et flotte entre deux mondes.
—  JP Thibaudat, Rue 89

« La première (du spectacle) a dévoilé une idée précise de la qualité du travail, notamment la prestation très physique des trois sœurs sud-américaines, Isabel Teixeira, Julia Bernât et Stella Rabello »
— GR, Libération, 20/09/2014 ( France)

Ce n’est pas la première fois que cette talentueuse trentenaire puise dans le répertoire du tournant du XIXe pour exprimer un certain malaise : L’esprit de Tchékhov est là, même si le texte n’est pas respecté à la lettre.
— Emmanuelle Bouchez, Télérama, 20/09/2014 (France)

“Sans s’embarrasser d’un vieux samovar ni avoir les moyens de s’offrir les services d’une garnison de militaires désoeuvrés, il faut l’optimisme déraisonnable d’une Brésilienne à Rio de Janeiro pour faire le pari de rendre compte de la plus touchante des manières des Trois Sœurs d’Anton Tchékhov à travers l’organisation d’une simple fête dans un appartement avec piscine.
— Sourd Patrick, Les Inrockuptibles, 17/09/2014 (France)

« Et s’ils allaient à Moscou ?  ne peut être pleinement apprécié qu’en voyant la version scénique un soir et la version cinématographique le lendemain. Les vides d’une version deviennent les volumes de l’autre. Au grand dam du public du cinéma, le moment où Irina révèle ses cicatrices auto-infligées coïncide avec les rires du public du théâtre, qui réagit à la comédie qui se déroule au premier plan. Même ainsi, en tant que public de cinéma, nous sommes nettement plus calmes, comme si la caméra nous nourrissait à la cuillère.
— Julius Purcell, Financial Times, 14/11/2014 (Espagne)

« Un travail qu’en réalité nous sommes tous les deux : dans une pièce il y a un lieu de représentation, dans lequel trois sœurs interagissent avec d’autres acteurs qui, à leur tour, sont des techniciens vidéo qu’ils enregistrent autour et dont les images le réalisateur monte en direct et ça est conçu pour le public qu’il y a une salle adjacente, qui voit un travail complètement différent à travers la configuration. Et il y a beaucoup de surprises.
— Justo Barranco, La Vanguardia, 10/04/2014 (Espagne)

«  Et s’ils allaient à Moscou ?  Jatahy franchit une nouvelle étape dans son enquête sur un langage dramaturgique où théâtre et cinéma coexistent et se confondent ; réalité et fiction; acteur et personnage. 
— Imma Fernández, El Periodico de Caralunya, 10/04/2014 (Espagne)

Fiche technique