ePrivacy and GPDR Cookie Consent management by TermsFeed Privacy Policy and Consent Generator Après le silence - Christiane Jatahy

Après le silence

2022

(Depois do silêncio)

D’après le roman Torto Arado d’Itamar Vieira Junior
Publié au Portugal par Le Ya
(Traduction française printemps 2023)

L’esclavage, tout du moins dans sa forme industrielle à grande échelle, faisant partie d’un projet colonial, est aujourd’hui généralement considéré comme d’un autre temps, un chapitre déplorable de l’Histoire, maintenant clos.

Dans Après le Silence / Depois do silêncio la metteuse en scène et réalisatrice Brésilienne Christiane Jatahy, le relie à nos jours, en regardant de plus près son impact considérable sur le monde dans lequel on vit et ses réalités géopolitiques, sur la vie de millions d’habitants de cette planète déracinés par l’Histoire, dans la quête d’un territoire –dans son sens le plus concret de « terre » mais aussi dans la définition la plus large de ce qu’est l’identité, en tant que personne, communauté, culture.

Après le Silence / Depois do silêncio se déroule autour de Torto Arado (2019), le roman largement salué d’Itamar Vieira Junior, planté dans le cœur rural de l’Etat de Bahia au Brésil. 

Il associe cette fiction troublante – racontée par la voix de trois jeunes femmes dans le contexte de la lutte de leur communauté pour la terre, la liberté et l’identité – à Cabra marcado para morrer, le célèbre documentaire d’Eduardo Coutinho qui dévoile l’histoire de Joao Pedro Teixeira, leader d’un syndicat rural assassiné en 1962 ; ainsi qu’à des recherches basées sur le travail de terrain et des entretiens.

Un documentaire/fiction, une pièce de théâtre/film comme le récit intime de ce passé non résolu qui ne cesse de se répéter dans l’horreur du Brésil de Bolsonaro et au-delà. Comme une tentative de relier le présent au passé, dans l’espoir de défricher un terrain pour l’avenir.

Après le Silence / Depois do silêncio est le troisième et dernier volet de la Trilogie de l’horreur.

Ces dernières années, le Brésil a entamé un flirt avec un régime d’extrême droite, mettant en danger la démocratie conquise très récemment. Face à l’urgence de la situation dans son pays, il était clair pour Christiane Jatahy que son art – résultat d’une exploration continue des frontières entre le cinéma et le théâtre, entre la fiction et la réalité, entre l’inertie et le besoin de changement – serait une arme dans les luttes qu’il faudrait mener.

Trois épisodes forment cette Trilogie de l’horreur, visant à disséquer les structures endémiques qui ont permis l’ascension du gouvernement Bolsonaro ; créée dans trois langues différentes et dans trois contextes très différents, ils ouvrent une série de fenêtres sur le black-out qui a touché une nation et qui menace de faire de même dans tant d’autres.

Les deux premiers chapitres Entre chien et loup (créé au Festival d’Avignon 2021, d’après le film Dogville) s’intéressait aux mécanismes du fascisme. Et Before the sky falls (créé à la Schauspielhaus Zurich en octobre 2021) relie le Macbeth de Shakespeare avec La chute du ciel de Davi Kopenawa et Bruce Albert pour parler de la violence de la masculinité toxique, du pouvoir politique du patriarcat, et son agression inhérente contre le féminin dans toutes ses formes d’expression – femmes, enfants, et finalement la nature et la terre elle-même. 

Clôturant la trilogie, Après le Silence / Depois do silêncio parle des questions de race, du déni de l’histoire, du territoire et de la résistance, de la révolution. Basé sur le roman Torto Arado d’Itamar Vieira Junior, il marque le retour de Christiane Jatahy à la création au Brésil, avec des actrices brésiliennes, en portugais. Après le Silence / Depois do silêncio a eu sa première aux Wiener Festwochen, à Vienne, en juin 2022.

Avec Après le Silence / Depois do silêncio, Christiane Jatahy approfondit sa recherche d’un langage théâtral et cinématographique, explorant les lignes de tension entre les deux formes d’art; entre la fiction et la réalité; entre les questions locales de son Brésil natal et la manière dont elles sont des réverbérations de tendances mondiales; entre une profonde préoccupation pour les temps sombres que vivent le pays et le monde et l’espoir qu’un changement pourrait survenir. 

Après le Silence / Depois do silêncio marque le retour de Christiane Jatahy à la création au Brésil, avec des actrices et des collaborateurs brésiliens. La pièce a été créée à Rio de Janeiro, avec une période de tournage dans la Chapada Diamantina de Bahia, région où est situé le roman Torto Arado.

La trilogie des horreurs : 

  1. Entre chien et loup
  2. Before the sky falls (Antes que o céu caia)
  3. Après le silence (Depois do silêncio)

Générique
Depois do silêncio (Après le silence)
de Christiane Jatahy 

D’après le roman « Torto Arado » d’Itamar Vieira Junior
Publié par LeYa

Conception, mise en scène et texte Christiane Jatahy 
Collaboration artistique, décor et lumières Thomas Walgrave 
Photographie et camera Pedro Faerstein

Musique originale Vitor Araujo et Aduni Guedes

Conception sonore et mixage Pedro Vituri

Son (film) Joao Zula

Montage (film) Mari Becker et Paulo Camacho

Costumes Preta Marques

Collaboration au texte Gal Pereira, Lian Gaia, Juliana França et Tatiana Salem Levy

Interlocution Ana Maria Gonçalves 

Système vidéo Julio Parente 

Préparation physique Dani Lima

Assistanat à la mise en scène Caju Bezerra 

Assistant camera Suelen Menezes

Régisseur plateau et son Diogo Magalhaes

Régisseur lumière Leandro Barreto

Régisseur vidéo Alan de Souza

Assistanat à la production Rio de Janeiro Divino Garcia
Direction de production Rio de Janeiro Claudia Marques 

Administration Claudia Petagna
Direction de production et de diffusion Henrique Mariano 

Avec
Gal Pereira, Lian Gaia, Juliana França, Aduni Guedes
et, dans le film, la participation des résidents des communautés de Remanso et Iúna -Chapada Dimantina/Bahia/Brazil

Contient des références et des images de « Cabra marcado para morrer » d’Eduardo Coutinho, production Mapa filmes

Production – Compagnie Vertice – Axis productions  

Coproduction – Schauspielhaus Zürich, Le CENTQUATRE-Paris, Odéon-Théâtre de l’Europe – Paris, Wiener Festwochen, Piccolo Teatro di Milano – Teatro d’Europa, Arts Emerson – Boston, Riksteatern-Sweden, Théâtre Dijon-Bourgogne CDN, Théâtre National Wallonie-Bruxelles, Théâtre Populaire Romand – Centre neuchâtelois de arts vivants La Chaux-de-fonds, DeSingel – Antwerp, Künstlerhaus Mousonturm – Frankfurt a.M., Temporada Alta Festival de tardor de Catalunya et le Centro Dramatico National – Madrid.

Christiane Jatahy est artiste associée au CENTQUATRE-PARIS, à l’Odéon-Théâtre de l’Europe, Schauspielhaus Zürich, Arts Emerson Boston et au Piccolo Teatro di Milano – Teatro d’Europa.

La Compagnie Vertice est soutenue par la Direction régionale des affaires culturelles d’Île-de-France – Ministère de la Culture France.

Spectacle accompagné par le CENTQUATRE on the road

Video

Galerie

Calendrier

Dates passées

Revue de presse

Après le silence, retour au pays natal

"Christiane Jatahy affirme, revendique un théâtre politique. C’est-à-dire un théâtre qui fait sens, qui interroge, qui ne se donne pas bonne conscience. Elle s’inscrit dans cette grande tradition du réalisme magique."

Le Brésil halluciné de Christiane Jatahy

"[Un] spectacle plurivoque où réalisme et magie se conjuguent pour nous offrir une vision aussi exceptionnelle qu’admirablement fouillée du Brésil contemporain."

Christiane Jatahy et la fabrique de l’authenticité

"On retrouve, (...) l’intense sensibilité d’une créatrice aux antennes toujours à l’affût du monde, mais aussi la rigueur généreuse qu’elle met en œuvre pour transmettre son propos dans toute sa profusion, sa noirceur, sa tendresse. Vives sont les émotions qui parcourent le plateau et la salle, profonde est la réflexion qu’on emporte en aval."

– 14 NOV 2022 | La Libre Belgique

“Après le silence”: entre la douleur et la joie au Brésil

“Depois do Silencio, le manifeste magique de Jatahy. Dans son dernier volet de sa « Trilogie de l’horreur », Christiane Jatahy fait feu de tout bois pour dénoncer les injustices subies par la communauté noire du Brésil : théâtre, cinéma, réalité, fiction, diatribes politiques, musique… jusqu’à la transe. Un voyage théâtral sidérant à découvrir au Centquatre-Paris.” Les Echos

“D’où la nécessité de parler comme en témoigne ce spectacle plurivoque où réalisme et magie se conjuguent pour nous offrir une vision aussi exceptionnelle qu’admirablement fouillée du Brésil contemporain.”Le Transfuge

“Colère, lucidité et apaisement, prise de conscience et pédagogie, le spectacle impose le respect.”webtheatre

“Christiane Jatahy met en scène le parcours des Sans-terre brésiliens, ces descendants d’esclaves persécutés aujourd’hui encore, levant un voile sur des points aveugles de l’histoire auriverde.” L’Humanite

“Depois do silêncio se présente avant tout comme une expérience émotionnelle forte dont la charge puissante ne peut nous laisser indemne.” Artistikrezo